Menu

L'Ostéochondrodysplasie

Quésaco ?

Le gène qui engendre la pliure des oreilles CHEZ LES FOLDS résulte d'une anomalie génétique du cartilage. Si ce gène est homozygote, c'est à dire s'il résulte d'un mariage entre deux folds, il favorise le développement de l'ostéochondrodysplasie de façon plus ou moins grave.

 

Cette maladie présente des malformations squelettiques visibles radiographiquement et ainsi entraîner de l'arthrose. Ces lésions peuvent causer des soucis au niveau locomoteur : boiteries, difficultés pour sauter, douleurs lors de manipulations... Cependant, il existe des traitements qui améliorent les conditions de vie des chats atteints. De plus, ce n'est pas une fatalité et les cas graves sont rares.

 

Afin d'éviter tout mariage entre folds, il est impératif de connaître le statut du gène fold pour chaque chat. Autant des folds peuvent naître sans aucune ambiguïté, c'est à dire que l'on remarque nettement la pliure des oreilles, d'autres peuvent ne pas avoir les oreilles nettement pliées, juste l'oreille légèrement courbée et amènent donc le doute. En effet, si ce chat est déclaré comme straight à cause de sa légère pliure, c'est à ce moment là que l'erreur de le marier avec un autre fold peut se produire. Il est préférable de retirer ces chats qui amènent le doute de l'élevage.

 

C'est pourquoi, pour limiter les cas graves d'ostéochondrodysplasie, le LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) a pris des mesures drastiques mais nécessaires à la préservation de la race et à la santé des chats. Selon le LOOF : "Tout reproducteur marié avec un Scottish/Highland Straight ou Fold, y compris British Shorthair/Longhair et American Shorthair, doit être identifié génétiquement et testé pour le gène FOLD pour l’enregistrement d’une déclaration de saillie et de naissance, ainsi que les chats importés pour leur enregistrement au LOOF, ou au moment où ils reproduisent s’ils sont déjà enregistrés. Les tests de filiation devront être fournis pour tous les chatons au moment de la demande de pedigrees." 

 

Ces mesures garantiront aux adoptants que les chatons, nés en France à partir du 1er juillet 2020, seront des straights ou des folds non issus de mariages entre folds. Nous recommandons donc aux futurs adoptants de vérifier tous les tests des parents, lors des visites de bien observer les parents (l'éleveur peut vous montrer la souplesse de la queue et des articulations) et de manipuler également le chaton.

 

Il faut donc comprendre que les folds sont tous atteints d'ostéochondrodysplasie, à un degré plus ou moins différent. Aussi, d'un point de vue "légal", cette maladie n'est pas reconnue comme vice rédhibitoire et donc ne peut faire l'objet d'un recours de la part de l'acheteur (remboursement total ou partiel des soins ou du chat par exemple).

 

Grâce à l'aide du LOOF et de notre club de race, nous faisons tout pour le bien être et la pérennité de la race. La chatterie s'engage à respecter les mesures énoncées par le LOOF et nous sommes soutenu par le club de race dans ces démarches. Nos chats sont suivis régulièrement par nos vétérinaires et sont chouchoutés, cependant ils restent des animaux vivants et nous ne pouvons garantir que les chatons ne tomberont jamais malades, bien que nous leur apporterons amour et soins durant les 3 premiers mois de leur vie.

 

N'hésitez pas à contacter le club de race SFHF si vous avez besoin de renseignements complémentaires. Cliquez ICI pour accéder directement à son site intenet